MEMBERS

 

Emir Berkane

Diplomé de la faculté de Medecine de Annaba, formé à la plongée souterraine, il est aussi deux années durant plongeur de l’EXPEDITION MED, qui parcourt la Méditerranée avec une équipe de chercheurs afin d’effectuer des prélèvements d’eau et de sensibiliser au risque des microplastiques.  Il est désormais responsable du pôle aquatique et chargé des expéditions et explorations scientifiques au laboratoire de recherche EcoSTAq (Ecologie des systèmes terrestres et aquatiques), Université Badji Mokhtar-Annaba. Fondateur de Eco-Routard, ONG investie dans la recherches, l’exploration sous marine et spéléologique, dons l’objectif est la sensibilisation à la protection des environnements sensibles. Sous la direction  le lancement d’un programme de recherches sur les requins présents dans les eaux algériennes, d’Annaba à Skikda est en phase d’élaboration.

Mohamed Nejmeddine Bradaï

Directeur de Recherches à  l’Institut National des Sciences et Technologies de la Mer de Sfax (Tunisie)

Christian Capapé

Laboratoire d’Ichtyologie, de l’ Université Montpellier II, Sciences et Techniques du Languedoc

Alessandro De Maddalena

ADM Af dSAlessandro De Maddalena (Milan, 1970) membre-fondateur du Mediterranean Shark Research Group (Groupe de Recherche sur les Requins de Méditerranée), administre également la Banca Dati Italiana Squalo Bianco, préside la Società Ittiologica Italiana. Il s’est spécialisé sur la biologie du Requin grand-blanc. Les résultats de ses recherches ont été publiés dans de nombreuses revues, dont Annales Series historia naturalis, Museologia Scientifica, Annali del Museo Civico di Storia Naturale di Genova, Bollettino del Museo civico di Storia naturale di Venezia, Thalassia Salentina, Biljeske – Notes, Journal of the National Museum of Prague, South African Journal of Science, Marine Life e Latin American Journal of Aquatic Mammals. Il est l’auteur de huit autres livres sur les requins, « Squali delle Acque Italiane » (Ireco, 2001), « Lo Squalo Bianco nei Mari d’Italia » (Ireco, 2002), « Sharks of the Adriatic Sea » (Knjiznica Annales Majora, 2004, avec Lovrencem Lipej et Alen Soldo), « Mako Sharks » (Krieger Publishing, 2005, avec Antonella Preti et Robert Smith), « I grandi animali marini del Mediterraneo. Guida al loro riconoscimento in mare » (Rivista Marittima, 2005, avec Antonio Celona), « Great White Sharks Preserved in European Museums » (Cambridge Scholars Publishing, 2007), « Sharks of the Pacific Northwest (Including Oregon, Washington, British Columbia and Alaska) » (Harbour Publishing, 2007, avec Antonella Preti et Tarik Polansky), « 25 Haie » (Verlagsedition nullzeit.eu, 2007). Alessandro De Maddalena est aussi l’un des meilleurs illustrateurs des sciences naturelles au monde ; il a produit plus de 800 planches de poissons et de cétacés. Ses articles et ses photographies sont parues dans de nombreuses revues, dont The World and I, Dive New Zealand, Dive Pacific, Annales, Biologie in unserer Zeit, Unterwasser, Tauchen, Duiken, Apnéa, Plongeur International, Océanorama, Enviromagazin, Mondo Sommerso, Il Pesce, EuroFishmarket, Aqva, Quark, Airone et Rivista Marittima.

Vittorio Gabriotti

V. GabriottiPhotographe sous-marin et naturaliste, moniteur de plongée, il est le co-fondateur de la Società Ittiologica Italiana (Société Ichtyologique Italienne ) qu’il dirige ; cette structure est vouée à la promotion de la connaissance et de la protection du patrimoine naturel, à travers l’étude et la médiation culturelle et scientifique. Outre diverses expéditions, il a collaboré à la réalisation d’expositions et de publications pour des institutions muséales.

Javier Guallart

Javier Guallart

Docteur en Sciences Biologiques, il a enseigné à l’Université de Valencia (Espagne) avant de poursuivre la recherche en indépendant ; il est membre des du Groupe International des experts de requins pour l’UICN (SSG). Par ailleurs, il coordonne sur la région de Valence les actions du Grup d’Estudi d’Elasmobranquis, ONG investie dans la recherche, la conservation, la médiation culturelle et scientifique autour des Elasmobranches.

Vincent Maliet

VM, photo Cath WispelaereConservateur en Chef du Patrimoine exerçant en Corse, nourrit une forte passion pour la Planète Bleue. Plongeur investi dans le domaine de la biologie marine, il  coopère notamment à la réalisation de fiches comme photographe, auteur ou vérificateur pour le site-web DORIS (Données d’Observations pour la Reconnaissance et l’Identification de la faune et de la flore Subaquatique). Il est aussi membre de la Société des Sciences Historiques et Naturelles de Corse. Il est membre-fondateur d’un Groupe de Recherche sur les Requins de Méditerranée dont l’action exclusivement centrée sur les eaux territoriales de l’ile repose sur l’animation de réseaux multiples, faisant une part importante aux « sciences participatives », dans le but de favoriser études et recherches, comme d’assurer une médiation scientifique et culturelle auprès de larges publics et, in fine, de mieux protéger les élasmobranches. Aux côtés d’Alessandro De Maddalena, il contribue également à animer le Mediterranean Shark Research Group, dont il est membre. Ses connaissances lui ont utilement permis de contribuer à la traduction, à l’adaptation de cet ouvrage en langue française, comme de collaborer activement à son actualisation.

Il assure le Secrétariat du Mediterraean Shark Research Group

Alen Soldo

AS 2

 

Docteur en Biologie marine, enseignant-chercheur du Département universitaire d’études marines de Split (Croatie), co-président du groupe d’experts en requins de Méditerranée pour l’UICN, il est l’un des membres-fondateurs du Mediterranean Shark Research Group (Groupe de Recherche sur les Requins de Méditerranée)

Nicolas Ziani

Nicolas Ziani

Biologiste marin de formation, issu de l’Université de Montpellier, il a fondé en 2006 l’Association Ichtyologique pour L’Étude, la Recherche et l’Observation dans la Nature des Sélaciens, dont l’objectif est de contribuer à accroître la connaissance scientifique sur les requins et les raies de Méditerranée, tout en permettant à des étudiants en écologie et en biologie marine de participer au cours de leur formation à des programmes de recherche, afin de se former en parallèle du cadre universitaire. Cette structure a été conçue pour être un vecteur de connaissances, en organisant des rencontres entre professionnels du monde scientifique, étudiants, usagers de la mer et grand public.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s